moteur de recherche

Étude théorique et expérimentale de molécules d’intérêt astrochimique
16.11.2016


   Ayad BELLILI


  Soutenances de thèse de l'équipe CT


Titre : Étude théorique et expérimentale de molécules d’intérêt astrochimique

Date : Le 16 Novembre 2016, à 14h00

Lieu : Salle N20Bis du bâtiment Lavoisier

Jury : 

Gilberte CHAMBAUD, Présidente 

Abdou BOUCEKKINE, Rapporteur

Jean-Michel MESTDAGH, Rapporteur

Martin SCHWELL, Examinateur

Stephane CARNIATO, Examinateur

Majdi HOCHLAF, Directeur de thèse

Dans cette thèse nous avons étudié l’Acetyle cyanide (H3CCOCN noté AC), une molécule d’intérêt astrochimique. Nous avons présenté les résultats des mesures effectuées au Schncrotron SOLEIL où nous avons mesuré les spectres des photoélectrons, des photoions en coïncidence (PEPICO). Afin d’interpréter ces spectres, ces mesures ont été suivies part des calculs ab-initio tres sophistiqués.

De plus, nous avons exploré les surfaces d’énergie potentielle (SEPs) de l'acétyl-cyanide et de son cation en utilisant les méthodes standard CCSD(T) et celles  explicitement corréllées CCSD(T)-F12 et des méthodes plus précises comme la méthode CCSD(T)/CBS+CV. Un ensemble de paramètres spectroscopiques précis (de vibrations et de rotations) est calculé. Les calculs effecués incluaient les tautomères énoliques qui peuvaient être formés à des énergies d'excitation couvertes étudiées dans cette thèse. Nous avons déduit les rapports de branchement des trois ions qui peuvaient être formés (H3CCOCN+, H3CCO+ et H2CCO+) en fonction de l'énergie d'excitation du photon.

Cette étude nous a permis de déduire des données spectroscopiques de haute résolution qui sont indispensables pour une interprétation des observations astrophysiques. Nos calculs ont montré que la décomposition unimoléulaire de H3CCOCN+ se est  très complexe.








<- retour: