moteur de recherche

Simulations, à l’échelle atomique, de biomatériaux
19.11.2019


Florent Barbault Université de Paris, laboratoire ITODYS, CNRS (UMR 7086)


Category: Séminaires de l'équipe CT


Lieu et heure: Salle N20bis, 3 eme étage, bâtiment Lavoisier, 11h.

Florent Barbault
Université de Paris, laboratoire ITODYS, CNRS (UMR 7086), 15 rue J-A 
de Baïf, 75013 Paris, France
Contact: florent.barbault@u-paris.fr

L’interaction entre une biomolécule et une surface, ou une 
nanoparticule, est l’étape fondamentale de formation d’un biomatériau. 
Cependant, le contrôle des processus rencontrés à cette interface se 
révèle complexe du fait notamment de l’absence de données 
expérimentales à l’échelle atomique. Dans ce  cadre, les études 
théoriques se révèlent être une alternative séduisante pour la 
compréhension des phénomènes engagés.

Depuis quelques années, nous nous intéressons à la simulation des 
interfaces solide/biomolécules à plusieurs échelles. Récemment, nous 
nous sommes intéressés, en collaboration avec une équipe 
d’expérimentateurs, à l’élaboration de biomatériaux possédant une 
activité antibiotique ciblant le staphylocoque doré. Pour cela, nous 
avons tout d’abord engagé, à l’échelle QM, des calculs permettant de 
paramétrer un champ de force pour étudier le système surface/protéine. 
L’élucidation, par dynamique moléculaire classique puis par umbrella 
sampling, du processus d’adsorption et des énergies libres 
d’interactions nous ont permis de confirmer les résultats 
expérimentaux et de comprendre le processus d’association entre un 
peptide et des surfaces d’or et de quartz. Enfin, à partir de nos 
résultats nous avons proposé un nouveau traitement de surface capable 
de restaurer l’activité biologique du dispositif.

 

 








<- Back to: Evènements